Rechercher
  • Paulin Cmp

Comment manger équilibré ?


  1. Manger équilibré, quesque ca veut dire ?

  2. Faire simple et efficace

  3. Pour aller plus loin

1. Manger équilibré quesque ça veut dire ?

Manger équilibré c'est tout simplement couvrir nos besoins alimentaires afin d'être en bonne santé. Le corps dépenses de l'énergie (= des calories) mais à besoin également d'une multitude de nutriments pour fonctionner correctement parmi lesquels on peut citer :

  • des macronutriments : glucides / protéines / lipides

  • des micronutriments : vitamines et minéraux

  • l’eau

Ces besoins doivent être couverts quotidiennement. Cela signifie que chaque jour, vous devez apporter ces nutriments via une alimentation saine et adaptée pour permettre au corps de fonctionner au mieux et ainsi, d’être en bonne santé.


N'oublions pas non plus la notion de plaisir : “manger équilibré”, c’est également savoir faire un écart de temps en temps : un verre de vin, une pizza entre amis, une part de gâteau pour un anniversaire tant qu’il s’agit de l’exception et non de la règle, il n’y a aucun problème à faire de petits excès de temps en temps.

Manger équilibré pour être bien dans son corps oui mais dans sa tête aussi.


2. Manger équilibré : faire simple et efficace

Pour être le plus efficace, l’idéal est de créer de bonnes habitudes, en effet, comme vu plus haut, nos apports doivent être couverts quotidiennement, chaque jour nous devons apporter ce dont notre corps à besoin, pour simplifier au maximum, vous pouvez suivre ces quelques conseils pour la composition de vos repas de midi et du soir :

  • des légumes en grande quantité ;

  • une source de protéines : à varier entre viandes, poissons, œufs et protéines végétales ;

  • des féculents en complément, selon votre faim et votre dépense énergétique ;

  • éventuellement une portion de fruit et/ou un produit laitier en petite quantité.

Une autre règle essentielle s'ajoute : privilégiez les aliments brutes, le moins transformé possible.


Quid du petit-déjeuner ou d’une éventuelle collation ?

Ici trois équipes s’opposent, la team salée vs la team sucrée vs la team pasfaim.

Au risque de surprendre, je ne considère pas le petit-déjeuner comme indispensable, si pour certain il s'agit du repas le plus important de la journée, pour d'autre, il est impensable de manger quoique ce soit au réveil, il n'y a donc pas de bonne ou mauvaise habitude mais des habitudes adaptées à chacun.

Pour ceux qui mangent le matin les principes cités plus haut évoluent légèrement (difficile de manger des légumes au sot du lit) :

  • une bonne source de protéines : produits laitiers, œufs, etc.

  • des féculents de qualités : muesli, flocons d’avoine, pain complet ou aux graines…

  • une portion de fruit

  • un accompagnement : 1 c.a.c de miel ou de confiture pour le yaourt, un peu d'huile pour faire cuire un œuf, etc.


Respectez ces consignes 80% du temps et octroyez-vous un petit plaisir de temps en temps : un bout de fromage en fin de repas, un resto entre amis ou un peu de charcuterie. Encore une fois, tant qu’il s’agit de l’exception et non de la règle, vous ne risquez rien à dévier du cadre ponctuellement.


Pour résumer : mangez en quantités raisonnables des aliments des différents groupes cités plus haut, ne grignotez pas entre les repas, buvez de l’eau et fuyez les aliments industriels et transformés. Ajoutez à cela une activité physique régulière et un sommeil réparateur.

Appliquez ces quelques règles quotidiennement pour les transformer en habitudes et vous serez en bonne voie dans votre quête d’une meilleure santé.



3. Pour aller plus loin

Les conseils cités plus haut permettent déjà à la majorité des personnes d’avoir une alimentation saine, il est possible d’aller plus loin dans l'approche de l’alimentation notamment cas de :

  • maladie : comme le diabète par exemple, ou une prise en charge alimentaire spécifique est nécessaire ;

  • d'objectifs précis : une perte de poids, une compétition sportive… ;

  • d'allergies ou intolérances alimentaires ;

  • d'un emploi du temps compliqué : les personnes qui travaillent en décalés ou en horaires de nuit par exemple ;

  • et bien d’autres encore ou une prise en charge individuelle peut avoir un intérêt.


Vous pouvez dans ces cas-là vous renseigner via de la littérature spécifique (attention aux vendeurs de régimes miracles) ou consulter un ou une diététicien/ne (hello👋). Au passage, je vous partage une petite sélection perso de livres sur l'alimentation :



J'espère que ces informations vous seront utiles, prenez le temps de les appliquer et d'en faire progressivement vos habitudes, mangez bien, bougez plus, bref, vivez mieux.


Sportez-vous bien.


71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout